Cameroun

PETTE

L’hôpital de Petté à Maroua, fondé en 1968 par la doctoresse lausannoise Anne-Marie Schönenberger, est financé par la Fondation Sociale Suisse du Nord Cameroun (FFS). La ville de Maroua est située dans la province de l’Extrême Nord du Cameroun, non loin du Sahel, une région très pauvre.

En 2010, nous avons conclu avec la FFS un accord visant à établir à Petté un centre de traitement pour les enfants porteurs de fentes labio-palatines, nombreux dans la région. Comme premier pas, nous avons procuré à l’hôpital un appareil d’anesthésie permettant de faire des narcoses générales aussi chez les jeunes enfants. Une première mission chirurgicale eut lieu en 2011, avec le Prof. Götz Ehmann, chirurgien maxillo-facial de Hambourg, et la Dr.Jacqueline Nicolet, anesthésiste de Berne. Une deuxième intervention était prévue début 2012 mais a dû être annulée à cause du terrorisme régnant dans la région (Boko Haram) et de l’interdiction faite aux étrangers de séjourner dans les provinces du Nord. L’hôpital poursuit son activité, soutenu à distance par la FFS, la chirurgie des fentes n’y est pour l’instant pas possible, mais nous nous tenons à disposition pour le jour où la situation politique sera normalisée.

Hôpital CEBEC à Douala

Durant une courte période, en 2007-2008, nous avons soutenu le médecin camerounais Dr. Etienne Nguidjoi Mboua, un chirurgien très capable, formé en partie en Inde, qui a mis sur pied dans cet hôpital un centre de traitement des fentes. Nous lui avons fait parvenir les instruments chirurgicaux nécessaires et financé le traitement des patients nécessiteux. Nous avons visité cet hôpital et constaté la bonne qualité du travail accompli. Par la suite, le centre a été pris totalement en charge par la Fondation allemande à la DCKH.

INDE

Maaruti Hospital und Chinmaya Mission Hospital Bangalore

Dans les années 2011/2012, nous avons collaboré avec le Prof. Krishna Rao de Mangalore, un chirurgien réputé responsable de la « Maaya Foundation », une fondation ayant pour but la formation de chirurgiens et dentistes capables de traiter les patients porteurs de fentes et l’établissement, dans tous les états indiens, d’un centre de traitement gratuit.

Nous avons contribué à l’ouverture d’un centre à Bangalore, dans lequel, à côté de la chirurgie des fentes, des malformations cranio-faciales plus lourdes et plus rares sont prises en charge. Depuis quelques années, ce centre est financé par de grandes entreprises nationales et internationales, qui ont leur siège à Bangalore, et qui d’après une loi récente, sont obligées d’investir 2% de leurs bénéfices dans des projets humanitaires. C’est pourquoi nos collègues indiens nous ont priés de porter nos efforts vers des régions périphériques ne bénéficiant pas de cette aide.

Coorg

Entre 2013 et 2018, nous avons financé le traitement des enfants nécessiteux au « Coorg Institute of Dental Sciences », un Institut universitaire rattaché à l’Université de Bangalore. Le chirurgien responsable des fentes, le Dr. Jayanth B.S. a désiré créer des contacts avec la Suisse, il est entré en rapport avec le Dr. Giorgio La Scala, privat- docent et responsable de la chirurgie des fentes à la clinique de chirurgie pédiatrique des HUG ainsi que membre de notre association. L’Université de Genève et l’Institut Universitaire de Bangalore ont signé un accord (« MoU ») réglant les échanges scientifiques entre les deux partenaires. Cet accord est toujours en vigueur. Entre-temps, le Dr. Jayanth a déplacé son activité vers Bangalore.

Mysore

les participants à l’inauguration du nouveau « Cleft Center Mysore » en 2013

En 2013, le Dr. Manu Prasad, un jeune chirurgien formé auprès du Prof. Rao et que nous avions connu à Bangalore, décida de mettre sur pied un nouveau centre de traitement à Mysore. Il trouva la possibilité de le créer dans le cadre du « St Joseph Hospital », un hôpital pourvu d’une bonne infrastructure et disposant d’un anesthésiste pour enfants, d’un pédiatre, d’un spécialiste ORL et peu après d’une logopédiste, conditions idéales pour ce centre inauguré en août 2013 en présence de l’évêque de Mysore et de représentant(e)s de la DCKH et de notre association suisse. Nous avons soutenu ce centre dès ses débuts et jusqu’en 2018, moment auquel il réussit à trouver suffisamment de fonds sur place. Le Dr. Prasad et le Dr. Jayanth collaborent de longue date et projettent l’ouverture d’un nouveau centre à Bangalore.